Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 17:36

Comment en sommes-nous arrivés là ?

 

C’est une évidence : Par plusieurs tours de passe- passe destinés à enfumer l’opinion.

 

Déjà au premier tour des présidentielles, monsieur Macron qui avait obtenu 24 % des exprimés mais seulement 18,19 des inscrits n’aurait jamais été en tête du scrutin, et n’aurait pas été qualifié pour le second s’il n’avait bénéficié du ralliement de Bayrou et des partisans de Juppé déçus que leur poulain ait été supplanté par Fillon lors des primaires de la droite dont chacun devrait savoir qu’il suffisait de déclarer partager ses valeurs pour être autorisé à voter.

 

A n’en pas douter de nombreux sympathisants ou adhérent socialistes se sont précipités aux urnes pour éliminer un candidat jugé dangereux pour le clone de Hollande, fondé de pouvoir des transnationales financières et économiques. (A Villiers sur orge la base socialiste, comme ceux qui les encadrent, quittant le navire en perdition, sont devenus sans vergogne les plus fervents supporters de Macron.)

 

Parallèlement, les médias sous l’emprise des puissances d’argent, ont jeté le discrédit sur Marine le Pen et sur Fillon, usant de méthodes que n’aurait pas désavoué l’inquisition moyenâgeuse, pour des pratiques dont il n’a pas été démontré elles étaient illégales, elle ont d’ailleurs été déclarées simplement amorales, sont par ailleurs courantes, et touchent plusieurs courants d’opinion ainsi que des développement plus récents en témoignent.

 

Le tour était joué ou presque il suffisait alors d’en appeler à faire barrage à la droite qualifiée d’extrême pour conforter, mais pas tant que ça, le succès du représentant du parti de l’Etranger.

 

Tous les autres partis politiques, les syndicats, y compris ceux qui avaient ferraillé contre les lois El Khomry et Macron, subjugués par cet apparent bon sens, les ONG, les autres candidats, tous européistes à l’exception de Asselineau, tels des moutons de Panurge ont emboîté le pas.

 

C’est ainsi que le délégué du club de Bilderberg s’est imposé au second tour déclarant illico, être prêt à régner par ordonnance sans attendre les résultats des élections législatives dont le premier tour n’a rien d’un plébiscite en faveur des candidats qu’il a présenté comme d’ailleurs de sa politique économique et antisociale ce qui logiquement devrait l’inciter à un peu de retenue si la pudeur ne lui est pas étrangère.

 

Quelques chiffres du premier tour des législatives

 

Les candidats REM ont obtenu

% des inscrits

abstentions

France entière

13,43

51,30

4 ème circonscription Essonne

18,39

52,79

Villiers sur Orge 91700

18,86

49,70

Longpont sur Orge

18,28

51,83

Longjumeau

15,60

52,84

Epinay sur Orge

18,72

47,11

au delà

 

 

Saint Germain les Arpajon

15,19

55,07

 

 

 

Sainte Geneviève des Bois

13,27

51,27

Saint Michel sur Orge

14,23

50,30

 

 

 

La Souterraine Creuse

Site d’implantation de GM & S

16,84

46,95

 

Il est à noter :

 

  • Une abstention massive et générale qui tient, au delà du Rassemblement En Marche (REM), à l’absence de crédibilité des propositions des autres candidats, tous européistes à l’exception d’Asselineau , brillant conférencier, mais dont le discours, trop exclusivement axé sur les traités constitutionnels européens, n’a pas été décrypté par les adhérents (26000 environ) de l’UPR pour être ensuite être confronté aux réalités quotidiennes de terrain au niveau des entreprises et de la vie locale y compris au sein des luttes. Dans ces conditions l’UPR ne pouvait mobiliser un électorat potentiel et atteindre un pourcentage de suffrages lui permettant de bénéficier des subventions ad hoc jusqu’à la fin du mandat présidentiel.

 

  • Des disparités en termes de participations en fonction de la composition sociologiques et par conséquent des revenus des populations avec l’espoir de gains supplémentaires de la part des couches  supérieures, et moyennes supérieures : La participation a été plus élevée à Paris, vidé des plus défavorisés par la cherté des loyers, et le coût des constructions neuves, qu’ailleurs, les résultats obtenus par En Marche également. Au niveau de la Quatrième circonscription on peut faire le même constat à partir des résultats comparés de Villiers sur Orge, Epinay sur Orge, Longpont, Lonjumeau ce que confirment ceux de Saint Germain les Arpajon, Sainte Geneviève des Bois et Saint Michel sur Orge. Les plus aisés, disposant d’un emploi stable et mieux rémunéré ont plus voté pour le REM, sans état d’âme sans se soucier de ce qu’il adviendra après la disparition du code du travail et le laminage des acquis sociaux, la réduction drastique du pouvoir d’achat pour les couches inférieures qui se sont très majoritairement et à juste raison pas senties concernées par ce simulacre de consultation

 

  • Le cas particulier de la Souterraine -23- ou est implantée l’entreprise GM & S menacée de fermeture montre en outre que les salariés de l’entreprise, et la population de la cité, n’ont pas accordé crédit aux promesses fallacieuses du président et de son ministre de l’économie et après avoir repris temporairement le travail, lassés, déçus mais lucides ils ont à nouveau bloqué l’entreprise car ils ont compris que sic Macron « Libération du Travail » signifie liberté de licencier et au moindre coût pour précariser et favoriser les délocalisations.

 

A Villiers sur Orge madame marie Pierre Rixain et son mentor nous promettent la lune, accompagnée la baisse des cotisation patronales, celles des salariés, indépendants et fonctionnaires, la suppression de la taxe d’habitation, des dépenses supplémentaires, du genre demain on rasera gratis mais ou prendront-ils le financement sinon en augmentant la CSG, la TVA et l’impôt sur un revenu salarial en diminution. Evren (LR) sous une formulation différente dit la même chose en ajoutant simplement qu’elle n’acceptera pas une hausse de la CSG se satisfaisant sans doute de nous faire avaler les autres couleuvres.

 

D’autres ailleurs en appellent à l’alliance de la carpe et du petit lapin pour un sursaut démocratique, en réalité pour sauver quelques strapontins et les prébendes qui y sont attachées.

 

Dimanche, placé devant une telle alternative je n’userai pas les semelles de mes godillots même pour déposer un bulletin blanc ou nul dans l’urne.

 

Pourquoi voter alors que déjà les médias annoncent déjà un nouveau record d’abstention accompagné d’un raz de marée REM à la chambre des députés, pour une prise de pouvoir incontestable, c'est-à-dire absolu, d’un parti de étranger et antisocial. Dans l’attente du prochain mouvement de révolte qui ne manquera pas de survenir, affaire de temps, le seul recours, lors de ce second tour, est de faire en sorte que le pourcentage des suffrages exprimés en faveur des suivants de monsieur Macron soit encore plus réduit qu’au premier afin de leur ôter toute légitimité.

 

Décidément une réforme devient de plus en plus urgente afin de redonner sens à nos consultations électorales dans le cas contraire autant les supprimer pour revenir officiellement au fait du Prince.

Partager cet article
Repost0

commentaires