Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 21:20

Adresse

                        à                                                    

 

                   Monsieur  Michel Fouillet

                                Secrétaire section socialiste de Villiers sur Orge

                                47, allée Hector Berlioz

                                          91310 Longpont sur Orge                                                                                

Monsieur

 

J’ai déjà indiqué à moult reprises les raisons de mon engagement dans la campagne électorale des municipales mais un survol, rapide,  de votre site Internet m’a inspiré quelques réflexions complémentaires dont je  tenais à vous faire part.

J’ai  des critères d’appréciations bien différents des vôtres en effet  une vie consacré au militantisme associatif, syndical, politique m’a démontré que celui qui ne sait d’où il vient ni ou il est ne peut savoir ou il va par ailleurs comment taxer un automobiliste qui ne surveillerait pas ses arrières ? Sinon de danger public !

Que vous ayez fait, quelques-uns de vos amis avec vous, le choix de l’union à droite plutôt qu’avec la gauche, n’a rien pour me surprendre, c’est une pratique courante d’une fraction de la   social- démocratie, à Villiers sur Orge comme ailleurs, mon père me le disait en son temps, il avait raison.

Sans même remonter aux reniements de 1983 qui ont coûté, par la suite, le siège de député  de la circonscription à votre parti avec en prime un revers électoral au premier tour des municipales de 1989, vous apportez aujourd’hui votre caution à un homme qui, en 2001, a fait alliance avec la droite pour éliminer la gauche de la gestion des affaires de notre cité, d’un homme qui n’a pas hésité par la suite à renier, une fois encore, ses engagements vis-à-vis de ses nouveaux amis de droite, afin de parvenir à ses fins . La faim de Pouvoir ne peut justifier les moyens.

Ainsi que vous l’écrivez vous-même, Joseph Simons, minoritaire à Villiers, n’a dû sa fonction qu’à un conglomérat venu de tous horizons, il est  aujourd’hui encore l’allié de la droite, vous aussi par conséquent, à des personnes qui refusent par exemple de condamner les franchises médicales.

Mais cela vous le saviez déjà puisque vous n’hésitez pas à écrire : « certes, il ne faut pas oublier les leçons du passé  (les avez-vous retenues ?)  mais désormais, il faut se tourner résolument vers l’avenir sans avoir le regard rivé sur le rétroviseur. » Votre démarche en est d’autant plus contestable. J’ajoute qu’il n’est rien de plus détestable que de faire alliance avec la droite pour… battre la droite.

Que certains socialistes refusent de vous suivre dans cette dérive est tout à leur honneur. Ils sont d’ailleurs plus nombreux sur la liste RENOUVEAU SOLIDAIRE que dirige le « Premier socialiste », Gilles FRAYSSE que sur la liste de Monsieur Simons !

Selon vous monsieur Simons serait un bon Maire, mais peut être appréciez vous la privatisation d’une partie des services, les licenciements pour des futilités, l’envol des dépenses de personnel et des indemnités attribuées aux élus, le fait qu’il s’arroge le bénéfice d’actions initiées sous les mandats précédents auxquelles il s’est opposé, sans relâche de concert avec la droite, alors qu’ils étaient dans l’opposition, dans l’espoir d’en retirer un bénéfice ultérieur.

Le centre de l’enfance et le futur centre socio culturel ne lui doivent que les surcoûts consécutifs aux retards accumulés, soit l’équivalent de la vente du patrimoine qui aurait pu être évitée avec un peu de rigueur dans la gestion.

Contrairement à ce que vous écrivez, Villiers sur Orge y a perdu, les contribuables surtout, du fait de leurs objections, conjointes et réitérées, à l’agrandissement de la zone d’activité dont la taxe professionnelle aurait permis de soulager l’impôt sur les ménage avant notre intégration dans la communauté d’agglo du Val d’Orge.

Pour ma part ma conscience m’interdit d’accorder ma confiance à un  slalomeur de l’échiquier politique qui, plus est, vient d’accepter le soutien du modem (¹).

Je reste bien entendu disponible pour traiter avec vous de tout ce qui précède, y compris publiquement. Vous pouvez transmettre ces quelques lignes à votre fédération, à défaut je le ferai moi-même.

Dans l’attente de votre réponse,

Veuillez agréer, monsieur, l’expression de mes sentiments démocratiques et progressistes.

                                                                                   jack Freychet

(¹) je précise, ce n’était pas dans le texte initial, que si le MoDem, critique Sarkozy et sa politique sur la forme il est moins disert sur le fond.

Partager cet article
Repost0

commentaires