Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 08:32

Tel était le thème traité par la section locale de l'ARAC lors de la journée des associations, à villiers sur Orge le 06 septembre 2009 avec comme support une exposition sur le village de l'Amitié, ouvert en 1994, près d’Hanoi à l’initiative d’anciens combattants d’Allemagne, des Etats-Unis, de France dont l’ARAC, (Villiers sur orge a contribué au financement), de Grande-Bretagne et du Japon; c' est un centre de soins contre les effets de l’Agent Orange, la dioxine contenue dans les 89 millions de litres de défoliant utilisés par les Etats Unis pendant le guerre du Vietnam de 1962 à 1971.

 

Cette substance a des effets redoutables, elle s’attaque au système immunitaire qui reste sans défense face aux cancers et autres maladies mais surtout elle a une action sur l’ADN et peut provoquer une reproduction anarchique de cellules et des mutations génétiques, des handicaps qui peuvent se transmettre de génération en génération, actuellement la 3ème génération est toujours atteinte.

 

Plusieurs millions de vietnamiens ont été atteint mais également des combattants des Etats

Unis et de leurs alliés.

 

A ce jour près de 200 enfants et adultes séjournent au village en rotation allant de 3 mois à 2 ans la priorité étant d’établir un  diagnostic, de trouver un traitement curatif et d’effectuer de la rééducation motrice.

 

Alors que de nombreuses personnes s’inquiètent, à tort ou à raison, des pollutions multiples, le plus souvent civiles qui portent atteintes à l’intégrité de notre environnement planétaire, trop peu s’interrogent, à notre avis sur les conséquences de l’utilisation d’armements de plus en plus sophistiqués et pernicieux tels que la dioxine et ses dérivés, l’uranium appauvri qui a des effets similaires utilisé dans les Balkans, au Liban, en Irak, à Gaza et en Afghanistan, sans oublier les bactéries et autres virus qui fourmillent dans les laboratoires spécialisés, y sont peut être mélangées, s’en échappent parfois sans oublier les manipulations génétiques. Véhiculées par les vents et les tempêtes ces substances ne respectent pas les frontières, nul ne peut se croire à l’abri d’une contamination.

 

Par ailleurs, la course aux armements les plus destructeurs, qui n’est pas hypothéquée par la crise, 1464 milliards de dollars us lui ont été consacrés en 2008, en hausse de 4 % sur la période précédente, génère elle aussi des gaz à effet de serre non seulement pour la production de ces armes de destruction massives, rapides ou différées, mais également la fabrication   de leurs vecteurs, chars, fusées, artillerie, avions, navires de guerres …et des moyens de transports de troupes et de matériels : Maritime, terrestre, aérien.

 

En cette période ou le devenir de notre environnement planétaire interpelle à la suite des conséquences annoncées du réchauffement  consécutif à l’accroissement du volume des gaz à effet de serre dans l’atmosphère il nous a semblé nécessaire de revisiter l’énoncé du problème pour y inclure des paramètres qui, jusqu’alors semble avoir été un peu négligé par l’opinion, mais également par ceux qui se veulent les meilleurs propagandistes du développement durable.

 

Notre démarche citoyenne n’a d’autre objet que d’informer y compris sur les risques encourus, de démêler, tant faire se peut, le vrai du faux et de susciter le débat pour la recherche collective  des solutions les plus appropriée. C’est bien volontiers que nous avons saisi l’opportunité offerte par la journée des associations pour la faire partager.

 

Nous sommes tous concernés   nos enfants et petits enfants aussi, après il sera top tard.

                                                                                    ARAC Villiers sur Orge

Partager cet article
Repost0

commentaires