Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 14:53

                                                   Lettre ouverte                                                       

                                                                               A                       

                               Mesdames et  messieurs  les élus de Villiers sur Orge

 

 

                  Madame, monsieur.

 

Après plusieurs missions contractuelles qui ne laissaient aucun doute sur ses aptitudes professionnelles un adjoint technique  avait enfin été admis au stage le 1 septembre 2006.

 

Les différentes fiches d’appréciations remplies par sa hiérarchie, contresignées par le maire faisaient ressortir l’excellence des services  déjà rendus, sa disponibilité comme sa ponctualité…

 

L’autorité municipale s’était engagée à faciliter son insertion  parmi ses collègues de travail, là ou il serait affecté.

 

Or, il ne semble pas que sa hiérarchie ait été à même de remplir la mission qui lui avait été assignée, bien au contraire l’aide initialement prévue s’est traduite par un contrôle tatillon, différents comptes rendus rapports faisant état de futilités en témoignent, qui s’est transformé en harcèlement quasi permanent malgré le fait qu’aucune réserve n’ait jamais pu être formulée quant à la qualité des prestations servies.

 

La démarche a  d’autant plus déstabilisé  cette personne, qu’il lui est apparu que l’objectif recherché était son éviction.

 

Ses craintes étaient fondées, le 7 juin 2007 monsieur le maire sollicitait  la Commission Paritaire qui au vu du dossier a émis un avis défavorable au licenciement. L’autorité municipale a décidé de passer outre.

 

Nous tenons l’ensemble du dossier transmis à la CAP à votre disposition.

 

Madame, monsieur,  élu (e), vous avez encore la faculté de ne pas couvrir une iniquité qui pénaliserait durement une famille entière, cet agent communal a deux enfants à charge, et dans un premier temps, de solliciter un sursis à décision jusqu’à ce que cette affaire puisse être traitée en conseil municipal à la fin de la période estivale.

 

                                                                                      Le 11 juillet 2007

 

 

Pierre Campagnac                            Jack Freychet                             Sylviane Emery                                                 

Partager cet article
Repost0

commentaires