Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 19:37

mesdames, messieurs les présidents et animateurs

            de la Vie Associative et politique

                       Villiers sur Orge



Madame, monsieur

 

Passant outre l’avis défavorable de la Commission Paritaire le maire de Villiers sur Orge, malgré l’excellence des services rendus, a décidé de poursuivre la procédure de licenciement qu’il avait engagée à l’encontre d’une employée communale en raison de soi-disant problèmes relationnels qu’il s’était engagé à prendre en compte lors de son admission au stage préalable à la titularisation le premier septembre 2006 ainsi qu’en fait foi le dossier en notre possession.

 

Cette personne avait déjà effectué, auparavant, en particulier du 05-09-2002 au 31-08-2006 de nombreuses missions, certaines de longues durées, pour notre collectivité, qui avaient permis de juger de ses aptitudes et de la stagiairiser en connaissance de cause.

 

Nous avons adressé une lettre (publiée sur ce blog) aux élus locaux pour les informer de la situation et leur demander de solliciter un sursis à décision en attendant que cette douloureuse affaire puisse être portée à l’ordre du jour du conseil municipal à la fin de la période estivale.

 

Vous participez activement à la vie de notre cité dans les domaines qui sont les vôtres, vous y faites preuve de beaucoup d’abnégation, de solidarité, vous avez, vous aussi, la possibilité de réclamer un réexamen de ce dossier, sur des bases plus sereines, et d’éviter ce qui peut être qualifié d’iniquité.

 

Engagé politique ou non, qui que nous soyons, simple citoyen  ( e ), animateur de la vie associative nous sommes tous concernés par les décisions qui sont prises par nos représentants à la direction des affaires de la cité et par conséquent coresponsables.

 

Certain de votre compréhension,

 

Veuillez agréer, madame monsieur, mes salutations les meilleures.

 

                                                                               Jack Freychet

 

Partager cet article
Repost0

commentaires