Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 17:48

 

Le point de vue du Groupe communiste, alternative citoyenne, républicain et parti de gauche

 

 

 

Avenir de la métropole et de la Région Ile-de-France :

Non à la société du grand Paris,

oui à un projet solidaire et démocratique!


 

Le groupe CACRPG a dénoncé l’offensive gouvernementale en insistant sur la relation entre la brutalité de la méthode et la nocivité des projets mis en avant. L’intervention de l’Etat ne serait pas en soi problématique si elle se faisait de façon coopérative. Mais il est inacceptable que le gouvernement la conduise en niant les apports des collectivités, notamment ceux de la Région et de Paris Métropole.

 

Pire, le gouvernement ramène le développement de l’Ile-de-France à quelques pôles supposés d’excellence relié par un métro automatique rapide. Il s’arroge des prérogatives essentielles en matière d’aménagement et d’urbanisme autour des 40 gares du grand huit imaginé par Christian Blanc. Il promeut une vision d’une métropole inégalitaire sous tutelle là où le SDRIF  croise l'impératif économique, l'exigence sociale et la réorientation du développement économique. C’est donc du pilotage de l’aménagement dont les collectivités sont dessaisies, pour faire place à  une vision qui s’enferme dans la compétition entre métropoles mondiales, dans la promotion de quelques territoires et la relégation de tous les autres.

 

On trouve là des choix qui s’inscrivent dans une politique globale de remise en cause des services publics, d’asphyxie des collectivités et de reculs sociaux douloureux.

C’est pourquoi le groupe CACRPG a appuyé fortement :

 

n L’interpellation du gouvernement pour exiger la validation du SDRIF issu de quatre ans de concertation et nécessaire à la mise en œuvre de nombreux projets sur le terrain.

n L’avis défavorable sur le projet de loi instaurant la « société du Grand » Paris et en a demandé le retrait.

 

Le groupe CACRPG a ainsi mis en évidence que l’affrontement en cours n’était pas un simple conflit de légitimité institutionnelle… mais bien un conflit de projet. Il porte quant à lui une conception d'une région et d'une métropole populaire, solidaire, ouverte, démocratique, écologique, dynamique et citoyenne. Face à cette offensive autoritaire, il entend contribuer à un vaste débat démocratique sur l’avenir de la métropole et de la Région Ile-de-France.

Partager cet article
Repost0

commentaires