Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 22:51

Le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP) a tenu son congrès fondateur le 24 mai 2008 en Seine-Saint-Denis. Au moment de sa création, le M’PEP était composé de militants ou anciens militants de partis de gauche, d’associations, de mouvements alter mondialistes ou de syndicats, ayant mené la bataille victorieuse du référendum sur le traité constitutionnel européen en 2005, et qui veulent donner un débouché politique à leur engagement.

Trois ans après cette victoire historique, le paysage politique français est un champ de ruines. L’incroyable élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République…n’a été permise que par la faillite de la gauche : renoncements, calculs politiciens, sectarismes, jeux des ego, ont provoqué l’échec et ne semblent plus avoir de fin.

Toute la gauche française est à reconstruire… Elle …n’a plus de fondements idéologiques solides. Une partie d’entre elle s’est même inscrite dans le cadre intellectuel du néolibéralisme, ne cherchant, timidement, qu’à freiner les conséquences de la mondialisation capitaliste. Elle s’est résignée. Elle a capitulé. Fascinée par le martèlement idéologique de la droite et du Medef, cette gauche a perdu l’initiative et se retrouve impuissante à s’engager sur la voie d’un projet de société libéré de l’emprise du capitalisme. Elle croit que c’est en tournant ses regards vers le « centre » qu’elle pourra se « moderniser ».

L’élection présidentielle de 2007 a marqué une rupture dans la vie politique française. Alors que la droite affiche ses convictions, souvent avec mépris et arrogance, la gauche rase les murs. Elle ne croit plus à ce qui lui a donné sa raison d’être : la lutte pour l’égalité et contre le capitalisme, pour la République sociale et laïque et le socialisme.

La création du M’PEP répond à une double finalité : contribuer aux débouchés politiques des activités d’éducation populaire et des luttes sociales ; participer à la création d’une grande force politique de gauche.

…Après avoir mené un intense travail collectif pendant un an, disponible sur son site Internet (www.m-pep.org), le M’PEP s’est fixé six objectifs :

  • agir pour repolitiser les citoyens
  • démystifier la mondialisation qui vise à établir définitivement la domination du capitalisme
  • placer la souveraineté des peuples au centre du débat politique
  • sortir de l’euro libéralisme
  • lutter contre l’emprise du capitalisme et ouvrir la voie à un socialisme du XXIe siècle

Ses autres travaux portent notamment sur les thèmes  suivants…:

  • Mettre un terme à la financiarisation de l’économie.Stopper le vandalisme sur l’environnement et le pillage des ressources naturelles.
  • Dynamiser les principes de la République qui lient les citoyen-ne-s entre eux : démocratie, intérêt général, laïcité, égalité, services publics…
  • Remettre en cause l’existence du FMI, de la Banque mondiale, de l’OCDE et de l’OMC.
  • Inciter la France à lancer une vaste offensive diplomatique pour un nouvel ordre politique, économique, social, démocratique et environnemental mondial, basé sur la Charte de La Havane, outil de lutte contre le libre-échange favorisant la coopération internationale.
  • Prélever sur les flux et stocks de capital et les hauts revenus les moyens nécessaires aux politiques sociales.
  • Baisser, à moyen terme, la TVA.
  • Appliquer le droit constitutionnel à l’emploi…
  • Créer un service public national décentralisé de l’aide aux familles et aux personnes seules.
  • Etablir un pôle public de l’énergie…

…Le M’PEP a également  lancé une campagne intitulée « Faire bouger l’Europe ou sortir de l’Union européenne », il est engagé dans la préparation des élections Régionales.


Il est présent dans chaque département. Il est prêt à accueillir tous ceux et toutes celles qui souhaitent mettre de l’éducation populaire dans la politique et de la politique dans l’éducation populaire pour reconstruire une gauche courageuse, prête à ouvrir la voie à un socialisme du XXIe siècle.


Siège social : 168, rue Cardinet – 75017 Paris - contact@m-pep.org

Partager cet article
Repost0

commentaires