Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villiers sur Orge- La Vie en Blog
  • : Economie, social, environnement, éducation, santé, sciences et techniques, vie dans la cité...Et leurs prolongements politiques, tout peut être sujet d'échanges pour le commun des mortels...Un seul objectif, le dépassement du présent.
  • Contact

Recherche

22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 16:44

Il vient de sortir un tract intitulé : Bas les masques!

 

Que n’enlève-t-il le bandeau qu’il a sur les yeux et les bouchons de cire qui obstruent ses conduits auditifs pour se rendre à l’évidence?

 

Il apprendrait que tous ceux qui ont abandonné la gauche radicale, devenue un ectoplasme, ont renié leurs convictions pour rejoindre ceux qui n’y ont jamais appartenu, des verts au PS jusqu’à la droite via le centre, il s’en trouve parmi ses amis.

 

D’autres encombrent les allées du Front National qui surfe lui aussi sur le sentiment d’insécurité qui se développe à Villiers sur orge, qui n’est pas un coupe gorge, et occupe la une des médias : Pendant ce temps là, on ne va pas à l’essentiel.

 

A l’appui de sa « brillante » démonstration deux document datant de 2008. Ils sentent le réchauffé:

 

Le premier de renouveau solidaire, à l’effigie de Gilles Fraysse. Je m’y étais fait piéger, j’ai donné publiquement les raisons qui m’ont incité à quitter groupe de ses élus qui très rapidement s’est apparenté au social libéralisme dont nous subissons les ravages. Elles ont été publiées dans le bulletin municipal, reprises dans le compte rendu d’une séance du conseil, je les tiens à la disposition de quiconque en demanderait communication. j.freychet@wanadoo.fr

 

Le second est la copie de la dernière page du programme de 2008 des candidats PS et apparentés, dont monsieur Simons était tête de liste. A l’époque il pourfendait l’austérité version Sarkozy, aujourd’hui il soutient, sans vergogne, avec Fraysse, celle de Hollande qui est encore pire. Au plan national, la social démocratie n’est jamais si bonne que dans l’opposition, qu’elle y retourne. A Villiers sur orge, ses représentants ne se sont démarqués de la majorité de droite (très peu) que pour avoir un alibi en prévision des élections suivantes.

 

A utiliser un tel argumentaire la tête de liste -Villiers 2014- doit se sentir aux abois.

 

Mais non monsieur Dhondt, les gens que vous stigmatisez ne sont pas des rouges, le couteau entre les dents qui tenteraient de vous faire de l’ombre, mais tout simplement vos pareils.

                                                                                                Jack Freychet

                                                                                                Conseiller municipal

 

Partager cet article
Repost0

commentaires